Aujourd'hui, l'USAP avec le Comité Pays Catalan et l'USEP66, reçoivent le Président de la FFR, Bernard Laporte, afin de lui présenter le Projet Rugby à l'Ecole, mis en place l'année dernière avec les écoles élémentaires du département.

Le Projet Rugby à l’Ecole est né, l’année dernière, suite à un travail de collaboration entre le Comité FFR Pays Catalan, l’USEP 66 et l’USAP.

Contexte initial:

L’USEP et le Comité de Rugby Pays catalan organisent depuis de nombreuses années des rencontres de rugby scolaire pour les écoles élémentaires du département.

Ces rencontres finalisent les cycles EPS menées dans les classes. Pour participer à ces rencontres, les enseignants doivent s’engager pédagogiquement et financièrement pour prendre des licences USEP à leurs élèves.

Pour préparer les élèves à la rencontre, les enseignants peuvent s’appuyer sur un dossier pédagogique proposé par les organisateurs.

Ce projet « traditionnel » connaît l’évolution suivante :

 2016/20172017/20182018/2019(en début d’année)
Nombre de classes232013
Nombre d’élèves531479287

Dans les Pyrénées Orientales, une école sur deux est affiliée à l’USEP. 1/3 des élèves sont licenciés. Ce qui signifie qu’on peut facilement généraliser cette baisse d’activité « rugby scolaire » à l’ensemble du département. Le rugby est de moins en moins choisi par les enseignants comme support d’apprentissages pour construire les compétences du programme.

Plusieurs hypothèses pour expliquer cette baisse :

  • Les médias soulignent trop souvent le côté « accidentogène » du rugby. Les enseignants ont de plus en plus de mal à soutenir et justifier ce choix d’APS devant des parents d’élèves qui se montrent parfois farouchement opposés à cette pratique.
  • La formation initiale et continue des professeurs des écoles offre une place de plus en plus réduite à l’EPS. Les enseignants se sentent démunis pour mener cette activité de contact avec les élèves. Ils ne savent pas comment aider les élèves à progresser et ont du mal à gérer la sécurité de l’activité.

Pourtant,

  • Le rugby est un formidable moyen pour construire de nombreuses compétences à l’école dans le domaine de l’EPS mais aussi de façon transversale dans la construction du citoyen.
  • Les Pyrénées Orientales est une terre de rugby. Le rugby y jouit d’une très bonne notoriété.

En juin 2018, deux nouvelles opportunités :

  • L’USAP remonte en TOP14
  • La FFR propose une nouvelle forme de pratique permettant de faciliter l’accès au rugby à XV : le rugby « Toucher, 2 secondes ».

Cette réponse offerte par la FFR et le contexte local a permis  d’imaginer le projet initialement nommé « TOP14 des écoles des Pyrénées Orientales ».

L’idée du projet est de profiter de l’engouement populaire lié au retour de l’USAP en TOP14 pour que le rugby à XV redevienne une APS privilégiée par les enseignants de l’école élémentaire.

Pour construire ce projet, les 4 partenaires suivants ont étroitement collaboré : l’USEP66, l’USAP, la direction des services départementaux de l’éducation nationale des Pyrénées Orientales et le Comité Pays Catalan.

Projet « rugby à l’école »

Objectifs du projet :

  • Réaffirmer le rugby à XV comme moyen pertinent pour construire les compétences des élèves en EPS à l’école primaire.
  • Donner envie aux élèves de prolonger dans un club leur pratique de rugby scolaire
  • Ancrer la culture « USAP » chez les élèves et les enseignants.

 Descriptif

Il s’agit d’enrichir le projet traditionnel de rencontre rugby en proposant :

  1. Une nouvelle pratique du rugby : le « toucher, 2 secondes »
  2. Actions de formation vers les enseignants
  3. Une collaboration avec l’USAP
  4. Un projet pluridisciplinaire « TOP 14 »

 

  1. Une nouvelle pratique du rugby : le « toucher, 2 secondes »

Cette forme de pratique du rugby est particulièrement adaptée au contexte actuel scolaire.

Elle permet de gommer les problèmes de sécurité de l’activité que soulignent les professeurs des écoles.

Le « Toucher, 2 secondes » reste un très bon outil pour construire les compétences du champ d’apprentissage « Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel » inscrit aux programmes de l’Education nationale :

  • S’organiser tactiquement pour gagner le duel ou le match en identifiant les situations favorables de marque.
  • Maintenir un engagement moteur efficace sur tout le temps de jeu prévu.
  • Respecter les partenaires, les adversaires et l’arbitre.
  • Assurer différents rôles sociaux (joueur, arbitre, observateur) inhérents à l’activité et à l’organisation de la classe.
  • Accepter le résultat de la rencontre et être capable de le commenter.

L’activité rugby permet de construire également de nombreuses compétences du socle commun de compétences générales : éducation citoyenne, valeurs humanistes, santé…

  1. Actions de formation vers les enseignants

La formation continue ne permet plus, pour l’instant, de proposer des formations purement sportives dans le temps de travail contraint des enseignants du 1er degré.

Cette formation ne peut donc se dérouler que sur du temps non obligatoire des enseignants.

Dans ces conditions, sont incontournables :

  • la qualité de la formation
  • la convivialité

Deux temps de formation ont été proposés :

Samedi 24 novembre, stade Aimé Giral :

  • Participation de 32 personnes : 7 CPC EPS, 2 éducateurs sportifs et 23 professeurs des écoles.
  • Formation animée par Jordy Selva
  • Implication du staff sportif de l’USAP et de l’association USAP

USAP 1

Les enseignants ont été invités à revenir au stade le soir même pour assister au match USAP/ Castres.

Mercredi 16 janvier, centre d’entrainement de l’USAP

  • Participation de 12 enseignants
  • Formation animée par Jordy Selva
  • Echanges des enseignants avec Patrick Arlettaz

 

USAP 2

  1. Parrainage des classes par les joueurs pro de l’USAP

Chaque classe participant au projet a été parrainée par un joueur pro de l’USAP. Ce parrainage s’est concrétisé par une visite en classe du joueur.

Objectifs :

  • Ancrer la culture « USAP » chez les élèves et les enseignants.
  • Donner envie aux élèves de prolonger dans un club leur pratique de rugby scolaire

 

Cahier des charges pour les classes :

Avant le rendez-vous avec les parrains :

  • Faire des recherches dur le joueur pro qui parraine la classe, le club USAP et l’histoire du rugby à XV.
  • Préparer une interview du joueur permettant de comprendre son parcours scolaire et professionnel.

Après ce rendez-vous :

  • Proposer au correspondant local de l’Indépendant un article sur le sujet
  • Préparer un panneau d’exposition sur le joueur parrain
  • Préparer un panneau d’exposition sur le rugby à XV
  • Préparer un panneau d’exposition sur l’USAP

 

Les « parrains » ont été invités à porter dans les classes les messages suivants :

  • Le rugby peut devenir un métier mais c’est avant tout une activité dans laquelle on peut s’épanouir.
  • Les valeurs portées par les éducateurs dans les clubs permettent de se construire.
  • Le rugby est ouvert à tous : filles ou garçons…
  • La vie de rugbyman professionnel peut faire rêver mais impose de nombreux sacrifices.
  • Pour prolonger la pratique scolaire du rugby, des clubs peuvent accueillir les élèves : modalités…

25 visites ont été réalisées.

Ces visites ont alimenté les travaux des classes qui se sont traduits par des expositions lors des rencontres scolaires de rugby :

USAP 3

  1. Un projet pluridisciplinaire « TOP 14 »

Pour chaque classe inscrite au projet, un club de TOP14 a été associé.

Les élèves ont créé un panneau présentant le club et la ville. Travail en histoire géographie.

A l’occasion de la réception du club lié à la classe à Aimé Giral, les élèves et leurs professeurs ont été invités à venir assister au match.

 

  1. Finalisation du projet :

3 journées de rencontres se sont déroulées sur le stade Roger Ramis de Perpignan.

  • Pratique : rugby, toucher 2 secondes
  • Matinée : ateliers / après-midi match
  • Participation de 25 classes, 593 élèves du CP au CM1.
  • Le Comité départemental de rugby a pris en charge les transports des classes.
  • Implication du centre de formation de l’USAP sur les 3 journées
  • Visite de quelques joueurs pros

USAP 6

Evaluation du projet

Indicateurs :

  • Nombre et qualité des travaux exposés lors des rencontres
  • Qualité de jeu observé lors des rencontres scolaires
  • Compte-rendu oraux des visites des joueurs auprès du Délégué USEP
  • Compte-rendu des parrains après leurs visites dans les écoles
  • Nombre d’articles de presse
  • Nombre d’inscription au projet 2019/2020 : 1154 élèves (+300%) par rapport à septembre 2018

Projet 2019/2020

La formation proposée l’an passée avait été très appréciée des enseignants. Toutefois, une problématique revenait toujours : « comment je fais, toute seule, avec mes 26 ou 27 élèves ? »

Il est en effet difficile pour un enseignant non spécialisé d’optimiser le temps effectif de pratique des élèves et de faire progresser TOUS les élèves.

La formation proposée le 6/11 a apporté des éléments de réponse concrets  et précieux aux 38 enseignants qui ont unanimement salué les qualités de la formation proposée.

Un autre axe de progrès de ce projet est l’implication des clubs dans les écoles et le parrainage des classes. Les enseignants inscrits ont reçu l’information que les clubs de la commune ou du secteur peuvent fournir du soutien logistique et humain à l’école.

De plus, il est prévu qu’un représentant du club voisin ou du comité accompagne le joueur pro lors de sa visite en classe afin que les échanges en classe s’ouvre plus sur une pratique « club » dans laquelle filles et garçons puissent plus facilement se reconnaître.