Les lundi 4, mardi 5 et jeudi 7 février, se déroulait la 1ère édition du « top 14 des écoles élémentaires », au stade Roger Ramis. Un moment agréable et convivial, rassemblant des écoliers et enseignants de tout le département. Par la suite, tous ces écoliers, ont été conviés par classe à des matchs à domicile. Nous avons reçu à l'occasion d'USAP-Toulon, 100 enfants impliqués dans ce projet.

 

Une collaboration USEP/comité Pays Catalan/USAP

L’USEP 66, à l’initiative du projet, a souhaité s’associer avec le comité territorial de la FFR, Pays Catalan, et l’USAP pour organiser cette initiative novatrice. 25 classes du département ont répondu présentes à l’appel lancé en septembre par l’USEP pour participer à l’évènement.

Former les enseignants au rugby touch

Pour préparer l’évènement, tous les instituteurs concernés par l’évènement ont reçu une formation dispensée par Jordy Selva, référent technique du comité Pays Catalan, sur deux demi-journées, pour être formés aux nouvelles règles du « toucher – 2 secondes » mises en place par la FFR.

La première demi-journée de formation a eu lieu sur le terrain d’entraînement d’Aimé Giral, le samedi 24 novembre. A cette occasion, Christian Lanta, Patrick Arlettaz et Perry Freshwater sont venus rendre visite aux enseignants avant de préparer la réception de Castres. Les enseignants ont ensuite été invités pour suivre la rencontre.

Une classe pour chaque équipe du Top14, des joueurs de l’USAP parrains

Chaque classe représentait un club du top 14 en dehors de l’USAP, et se faisait parrainer par un joueur de l’USAP. Chaque joueur s’est déplacé dans la classe qu’il parrainait pour répondre à des questions préparées par les élèves. Des moments d’échange et de convivialité, dont les élèves comme les joueurs sont sortis ravis.

Un tournoi interclasses en point d’orgue

L’évènement s’est ensuite déroulé sur 3 jours avec 8 ou 9 classes présentes chaque jour. Jordy Selva, référent technique du comité territorial Pays Catalan, et Jérôme Tarbouriech, délégué départemental de l’USEP, ont organisé et assuré l’animation de l’évènement avec l’aide de Louis Monreal, de Nathan Gendre et de Gaëtan Pichon, joueurs du centre de formation de l’USAP. La matinée a été consacrée à des ateliers ludiques, pour faire découvrir aux élèves les gestes de base du rugby, comme la passe en arrière. L’après-midi a été axée sur la mise en pratique, en jouant des matchs.

Tout au long du tournoi, des joueurs sont venus rendre visite à leurs protégés, à l’image de Sadek Deghmache, parrain de la classe CP-CE2 de l’école de Cases de Pène, visite qui a enchanté les élèves.

Plus qu’une activité sportive, un projet pédagogique

L’évènement s’intègre à un projet pédagogique global. La rencontre avec les joueurs a permis aux enseignants de faire travailler les enfants sur la rédaction d’un article. Les classes représentaient une équipe du top 14. Elles devaient donc réaliser un poster préparé durant la classe d’histoire-géographie avec des informations relatives à la localisation et l’histoire de la ville du club représenté.

De plus, la pratique du rugby a des vertus éducatives indéniables. Elle permet aux écoliers d’appréhender différemment l’analyse d’une situation, le traitement d’une information. Le rugby est aussi un sport porteur de valeurs importantes comme le respect, que ce soit de ses coéquipiers, de l’arbitre ou de l’adversaire.

1 2 3 5